UniFR

La transposition meta-didactique, un cadre pour analyser la mise en œuvre de recherches collaboratives ?

LETTRES - CERF

Présentation de Gilles Aldon, Directeur de l’équipe EducTIce, IFE –ENS de Lyon, S2HEP, lors de la première édition du séminaire du CERF, le 11 novembre 2016.

La transposition meta-didactique est un cadre théorique initialement conçu pour analyser et décrire la dynamique des interactions entre les formateurs/chercheurs et les enseignants impliqués dans une formation. Ce cadre a vu le jour pour suivre et évaluer une formation massive de professeurs de mathématiques en Italie (Arzarello & al., 2014) puis repris dans d'autres contextes de formation d'adultes (Aldon & al., 2013) ou de recherche collaborative (Clark-Wilson & al., 2014, Sanchez & Monod-Ansaldi, 2015). Au centre de ce cadre la description des évolutions des praxéologies des différents acteurs donnent des éléments d’analyse des dynamiques induites par l’action de formation ou de recherche en cours. C'est la mise à l'épreuve des potentialités de ce cadre qui pourront être discutées en partant de l'exemple de l'analyse des interactions entre les communautés dans un MOOC (MOOC eFAN Maths) et de l'exemple d'une recherche collaborative dans le projet européen FaSMEd (Formative assessment in science and maths education).