31 August 2022, Martine Laprise, 97 views

Secteur situé sur les hauteurs de la ville de Sion, le site retenu pour l’atelier 2022-2023 pourrait connaître une mutation importante en termes de mobilité. Par la création d’une nouvelle liaison par câble entre la plaine et la montagne, les acteurs locaux ambitionnent de relier directement la gare ferroviaire de la capitale valaisanne au bas de la célèbre piste de l’Ours. Techniquement validée, cette nouvelle ligne rendrait les étendues touristiques atteignables sans voiture – tant l’hiver que l’été – en seulement 10 minutes. Elle permettrait de libérer le site de ses nombreuses places de stationnement et de desservir un quartier écologique d’un nouveau genre, à imaginer sur une pente déjà largement façonnée par la main de l’homme. S’inscrivant dans une perspective de transition, l’atelier RELIEFS URBAINS visera à explorer par le projet architectural les multiples enjeux et potentialités de mutation d’un tel site. Une attention accrue sera portée à la question de l’habitat intermédiaire, ainsi qu’à la gestion des aspects paysagers et le maillage des espaces publics en regard des caractéristiques singulières du site.

Viewable by everyone. All rights reserved.