24 septembre 2021, Style, norme, contre-norme et encore norme, conférence en ligne de Gilles Philippe (Université de Lausanne)

AIRDF - association internationale de recherche en didactique du français - section suisse

37:29, 14 June 2023, 10 views

L’imaginaire moderne définit assez spontanément le style comme une rupture avec ce qu’il est convenu d’appeler la norme. Le style est alors réduit à quelques traits lexicaux ou grammaticaux qui, par leur nature ou leur quantité, ne correspondent ni à l’usage commun ni à l’usage recommandé. Si cette idée s’est imposée vers 1850 et reste aujourd’hui vivace, elle a toujours cohabité avec l’idée contradictoire selon laquelle la littérature serait le lieu du «bien écrit » et qu’elle garantirait même la « norme ». On doit dès lors interroger cette tension entre style et norme dans tous les sens et voir notamment sur quelle base on définit l’un et l’autre terme. Et l’on pourra poursuivre la réflexion à partir d’un cas précis : l’avènement paradoxal du « mal écrire » comme norme rédactionnelle littéraire dans les années 1950. 

Afin de poursuivre la réflexion, lisez le dossier de La lettre de l'AIRDF no 70 paru en mai 2022 (voir fichier en pièce jointe).

Capt, V. & de Pietro, J.-F. (2022). La question des normes dans l’enseignement et l’apprentissage des langues. La Lettre de l'AIRDF, 70, 14-75.

Viewable by everyone. All rights reserved.

Documents